Suivi en naturopathie

Le suivi en naturopathie, à quoi il sert ? est-il utile, obligatoire ?

Vous avez franchi le pas et réalisé votre première séance de naturopathie ? Vous avez appliqué les conseils donnés par votre naturopathe et :

  • Votre motif de consultation s’est vu améliorer via cette séance et vous vous dites : “je vais bien donc je n’ai plus besoin de voir ma/mon naturopathe.
  • Vous n’avez pas observé d’effets positifs et vous dites que cela ne sert à rien de réitérer une consultation.

Si vous vous retrouvez dans l’une de ces deux situations la suite de cet article va vous expliquer l’importance du suivi en naturopathie !

Le concept de naturopathie

Le naturopathe a pour rôle d’établir votre terrain, de voir comment vous fonctionner et de moduler votre quotidien avec des recommandations adaptées.

La naturopathie s’inscrit avant tout dans une démarche préventive, c’est-à-dire lorsque tout va bien car son rôle est de maintenir un état d’équilibre physique psychique et environnemental. 

S’il y a une gêne au quotidien : fatigue, ballonnements, douleurs voir pathologies ou autre c’est que l’équilibre de base est rompu ! Autrement dit, quelque part, votre hygiène de vie, votre stress, vos préoccupations, la pollution ou d’autres causes qui empiètent sur votre santé.

 

Cas n°1 - Je vais mieux, pas besoin de suivi en naturopathie

Dans le cas où vous avez mis en place les conseils de votre naturopathe et que vous observez déjà les premiers résultats : C’est super ! Vous vous sentez mieux, votre corps vous en remercie déjà. Vous êtes donc ravis et naturellement vous vous dites “Je vais mieux, je sais maintenant gérer seul, je n’ai pas besoin de suivi”

En effet, c’est l’objectif du naturopathe à long terme : que vous soyez stabilisé, autonome et que vous n’ayez plus besoin de lui !

Cependant, dans le cas où la première séance de bilan a servi d’impulsion et que vous vous sentez enfin prêt à voler de vos propres ailes, il ne faut pas oublier que ce nouvel équilibre est encore fragile et pour être pérenne il faut le stabiliser !

Pour cela il est important que vous trouviez votre rythme de croisière, quelle alimentation à quel moment ? Quelle cure ? quand, comment et pourquoi ? Tout cela permet d’entretenir sa santé sur le long terme. Et c’est le rôle du naturopathe d’aller vers cela.

 

Cas n°2 - La naturopathie ? ça ne sert à rien

Dans le deuxième cas où vous avez eu votre première consultation et peu de choses ont changées ou pire : RIEN ne s’est passé.  Vous vous dites “Bon, la naturopathie ça ne sert pas à grand chose j’arrête”. Or si cela n’a pas fonctionné, pas d’inquiétude, c’est NORMAL !

Pourquoi est-ce normal ?

  • La naturopathie, pour rappel , cherche la CAUSE de votre ou vos problématiques. Dans certains cas on pose immédiatement le doigt sur le souci et vous disposez de l’énergie vitale pour changer et dans d’autres cas c’est plus compliqué…

Lors du suivi , nous faisons le point sur ce que vous avez déjà mis en place et on voit de façon plus claire ce qui fonctionne sur vous ou pas et pourquoi. Nous sommes tous différents et il y a autant d’approches que d’individus.

Par ailleurs,  il est important de se souvenir que votre corps a pris des habitudes pendant des semaines, des mois voire des années ; il serait donc utopiste de penser que tout va aller mieux en quelques semaines.

Nous, naturopathe, disposons de nombreuses techniques pour vous accompagner, reste à trouver celle qui VOUS correspond.

Rappelez vous que la naturopathie se place  dans une démarche préventive.

Consulter minimum une à deux fois par an, même si en apparence tout va plutôt bien, vous permet de rester en pleine forme et de maintenir votre santé sur le long terme !