Naturopathie Iridologie

Naturopathie

La Naturopathie, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyen considérés comme naturels et biologiques.

La naturopathie est bénéfique à tous les âges de la vie, du nourrisson à la personne âgée et ses domaines d’intervention sont extrêmement variés. Aucun diagnostic n’est établi, la naturopathie ne se substitue pas à la médecine conventionnelle mais la complète.

Elle permet de :
    – Retrouver ses capacités d’autoguérison.
    – Devenir autonome dans la gestion de sa santé.
    – Découvrir l’alimentation vivante physiologique.
    – Découvrir le pouvoir de notre esprit sur le corps.
    – Comprendre la maladie pour accompagner le corps.

La naturopathie est une technique holistique défendant le « capital santé »   qui repose sur l’art de rester en bonne santé, d’être acteur de sa santé et de prendre soin de soi par des moyens naturels.

Elle repose sur cinq concepts et dix techniques principales plus une secondaire.

Concept

Vitalisme : connaître et respecter les forces naturelles du corps et soutenir les capacités vitales et l’énergie fondamentale de la personne.

Humorisme : favoriser la libre circulation des humeurs (les liquides du corps, représentant 70% de l’organisme), étudier et corriger les surcharges et les carences afin de renforcer le terrain biologique.

Hygiénisme : pratiquer une hygiène de vie alimentaire, corporelle, psychologique, et favoriser les contacts réguliers avec les éléments naturels : air pur, soleil, eau, terre.

Holisme : considérer l’être humain dans toutes ses dimensions : physique, mentale, émotionnelle, transpersonnelle. Car « le tout est supérieur à la somme des parties ».

Causalisme : corriger les causes premières et profondes des troubles, et ne pas se contenter de soigner les symptômes. « Recherchez la cause et traitez-là, recherchez la cause de la cause et traitez-là, recherchez la cause de la cause de la cause et traitez-là » préconisait Hippocrate.

Les 10 +1 techniques

Bromatologie : Alimentation et hygiène nutritionnelle adaptée au terrain de la personne. Faire plaisir à nos papilles, à notre santé et à notre esprit de découverte tout en respectant les hommes et la nature.    

Biopsychologie dynamique : L’équilibre psycho-émotionnel est considéré comme étant la clé de nombreux maux. La recherche et la régulation de ce déséquilibre est essentiel lors de mes consultations. L’écoute, la relaxation, la gestion du stress, l’hygiène relationnelle et la relation d’aide.

Kinésilogie : Exercices physiques adaptés (gymnastiques douces, culture physique, yoga, stretching, danse, arts martiaux, natation, …).

L’hydrologie : Utilisation de l’eau chaude, froide, tiède, alternée en douches, bains, thalassothérapie …

Chirologie : Techniques de massages non médicaux.

Réflexologie : Techniques réflexes appliqués au pied, à l’oreille, au nez, dos, shiatsu …

Pneumologie : Techniques respiratoires, bol d’air Jacquier, ionisations…

Phytologie : Utilisation de plantes, d’huiles essentielles, de bourgeons …

Magnétologie : Utilisation des énergies, recours aux aimants et aux pierres.

Actinologie : Utilisation des couleurs et des rayonnements solaires.

Biothérapie (Compléments) : Utilisation de compléments (oligo-éléments, sels minéraux, produits de la ruche …)

 

Chaque Naturopathe choisie ces spécialisations et sa propre couleur !

Iridologie

L’iridologie est mon outil de bilan de terrain me permettant d’évaluer votre force vitale et d’appréhender le fonctionnement de votre corps via l’observation de l’iris, partie colorée de l’œil.

L’iridologie s’intéresse, après la couleur de l’iris, à sa texture et à son relief, à tous les signes, tâches, lignes et pli inscrits en surface. Chaque œil correspond à un coté du corps. La localisation des signes correspond très précisément à une fonction ou à un organe. L’iris est en effet considéré comme une projection circulaire du corps humain autour de l’axe de la pupille.

En iridologie, on analyse l’iris de l’œil, ce qui nous permet de connaître le terrain, les prédispositions héréditaires de l’individu, l’état de ses systèmes, ses forces et faiblesses, ses carences énergétiques, minérales et vitaminiques, mais également son niveau de stress et son degré de résistance (aussi bien psychologique, que physique ou émotionnel). On peut déceler son niveau d’intoxication et d’intoxination (nature et localisation de la toxémie), mais aussi le niveau de son équilibre acido-basique. On détermine ainsi le capital vital de la personne, il s’agit donc d’un bilan de vitalité.

L’iridologie n’est pas un diagnostic et ne s’inscrit pas forcément à l’instant présent ! Les signes perçus sont indicateurs et ne sont pas synonyme d’atteinte pathologique !

Hippocrate le disait si bien : « Tels sont les yeux, tel est le corps » !